Imprimer (nouvelle fenêtre)

Le PDE

Bilan du PDE 2007-2011

Le premier Plan Départemental de l’Eau, outil innovant dans sa conception s’est attaché à initier, résoudre, promouvoir un grand nombre d’actions sur toutes les thématiques de l’eau en ayant su prendre en compte les évolutions qui sont intervenues au cours des 5 années.

Ce plan comportait globalement 4 axes principaux :

  • Le volet curatif : sécuriser et pérenniser l’alimentation en eau potable des Seine-et-Marnais ;
  • Le volet préventif : reconquérir la qualité de la ressource en eau en intensifiant la prévention des pollutions ponctuelles et diffuses ;
  • Le volet communication : améliorer l’information des Seine-et-Marnais afin qu’ils adoptent des comportements éco-citoyens ;
  • Le volet concernant les autres actions participant à la gestion globale et équilibrée de la ressource : améliorer le fonctionnement de l’assainissement et reconquérir la qualité des cours d’eau.

Objectif n°1 : l’alimentation en eau potable

  • 100% des collectivités concernées par des problèmes de non-conformité sont au minimum en phase de réflexion et les solutions techniques sont globalement désormais bien appréhendées.
  • 108 000 habitants ont retrouvé une eau de bonne qualité à leur robinet.
  • 37 000 habitants qui subissaient des restrictions d’usage du fait de dépassements importants sur certains paramètres (pesticides, nitrates, sélénium et fluor) ne sont plus concernés par ce problème.

Retour au menu

Objectif n°2 : la reconquête de la qualité de l’eau

  • Dans le cadre de la réduction de l’utilisation des pesticides en zone non agricole : 367 communes diagnostiquée (+290% en 5 ans) et 37 communes au "zéro phyto"
  • Le nombre d’agriculteurs engagés avec des MAE est passé de 0 à 92 en 5 ans, soit 19 % de la SAU où la contractualisation est possible.
Retour au menu

Objectif n°3 : l’information et l’incitation à un comportement éco-durable pour tous

  • Création de ce site internet et d’un observatoire de l’eau.

Objectif n°4 : le maintien des actions participant à la gestion globale et équilibrée de la ressource

  • L’assainissement a reçu une part importante des moyens financiers (63 %);
  • Mise en œuvre d’un réseau de surveillance étoffé grâce au déploiement des 41 stations du réseau d’intérêt départemental. Pour plus d'info cliquez ici
  • Lancement des opérations de rétablissement de la continuité écologique.

Les moyens mis en œuvre

Pour mettre en œuvre l’ensemble des actions, il a fallu que l’ensemble des financeurs et les maîtres d’ouvrage porteurs de projet déploient des moyens financiers extrêmement importants.

Avant le lancement du plan, les subventions allouées par l’Agence de l’Eau, le Conseil régional, le Conseil général, l’Etat et l’Europe représentaient 31 M€ par an. Au cours du plan, c’est en moyenne 54,4 M€ annuels qui ont été apportés par tous les financeurs. L’effet plan a donc été très net et a permis à la Seine-et-Marne de bénéficier de financements préférentiels.


Le principe de créer un plan départemental de l’eau pour la Seine-et-Marne s’est avéré précurseur dans de nombreux domaines puisque les objectifs affichés en 2006 ont pour certains été repris à l’échelle nationale, tout particulièrement dans le cadre du Grenelle de l’Environnement.

La plus belle réussite du plan est avant tout d’avoir permis de fédérer les énergies et de créer une réelle dynamique entre tous les partenaires œuvrant dans le domaine de l’eau.

Il a favorisé une grande transparence dans toutes les actions menées et a obtenu l’adhésion de tous les élus bien au-delà de tout clivage politique.

TÉLÉCHARGER

Plan Départemental de l'Eau 2012-2016
Plan Départemental de l'Eau 2007-2011